Présentation de l'établissement  >  Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

L’EXISTENCE DU CENTRE HOSPITALIER EST UNE LONGUE HISTOIRE !

Ses ancêtres

  • Hôtel Dieu, Saint-Jacques était situé dans le quartier Saint-Aspais, rue Saint-Jacques.
  •  Hôtel Dieu, Saint-Nicolas était situé dans l’île Saint-Etienne.

Ces deux établissements étaient gérés par des religieux et assuraient la bienfaisance dans la ville de Melun, en accueillant des pauvres, des voyageurs et des pèlerins qui s’adressaient à eux.
 Leurs ressources provenaient de dons et legs de papes, rois, seigneurs et particuliers.

Sa Naissance

Lors de la révolution de 1789, du fait de l’interdiction des congrégations religieuses, les Hôtels-dieu Saint-Jacques et Saint-Nicolas furent fermés et leurs services transférés dans l’ancien couvent des Récollets qui venait d’être désaffecté et qui prit le nom d’Hôpital civil de Melun. Le couvent avait été édifié un siècle plutôt pour les besoins d’une congrégation de moines mendiants. 

Son Enfance 1793-1945 « un lieu d’hébergement plus qu’un lieu de soins »

Pendant cette période, l’établissement conserve sa vocation d’hospice, c’est-à-dire qu’il est avant tout un lieu d’hébergement pour infirmes, indigents, vieillards, incurables et accessoirement un lieu de soins.
Ses moyens en personnel et en matériel sont embryonnaires.

Son Adolescence 1945-1979 « un développement extraordinaire»

La création de la Sécurité Sociale bouleverse la tranquille existence de l’Hôpital Hospice de Melun. En effet, l’apparition puis la généralisation de ce mouvement d’assurances collectives qui prend en charge le financement des dépenses de santé de chaque individu lui permet de s’ouvrir à toutes les classes sociales de la société, d’affirmer sa mission sanitaire, d’accroître ses équipements médico-techniques, d’améliorer la qualité de son hébergement, de recruter massivement du personnel et d’agrandir son patrimoine.
Sa croissance sera ainsi continue jusqu’en 1979. De nombreux travaux et aménagements sont réalisés pendant cette période notamment :

  • 1957 création d’une école d’infirmière
  • 1958 construction d’un pavillon destiné aux malades neuro- psychiatriques
  • 1965-1968 réalisation du centre Psychothérapique
  • 1969 inauguration de la maternité
  • 1970 création d’une unité mobile de secours d’urgence
  • 1971 création d’un pavillon administratif et création d’un service de réanimation
  • 1973 constructions de deux unités destinées à l’hébergement des personnes âgées
  • 1974 installation de la cobalthérapie
  • 1975 ouverture du nouveau bloc médico chirurgical
  • 1978 ouverture du nouveau centre de transfusion sanguine

L’âge Adulte 1979 à nos jours « le temps de la maturité »

Avec la crise économique et le nouveau choc pétrolier de 1979, les dépenses que la collectivité consacre à la santé ont atteint un niveau que les pouvoirs publics jugent de plus en plus difficile à supporter.
De ce fait, une politique de rigueur, de rationalisation du système sanitaire est mise en place au niveau national.
Le rythme de croissance de l’hôpital s’en trouve quelque peu ralenti.
Cependant, d’importantes réalisations voient le jour pendant cette période :

  • 1980 inauguration de la nouvelle école d’infirmières.
  • 1982 Achèvement de la construction es bâtiments du SAMU et du SMUR.
  • 1983-1985 rénovation intérieure d’un pavillon des personnes âgées.
  • 1986 installation d’un scanographe « corps entier ».
  • 1988 Construction de la nouvelle maternité.
  • 2005 Construction de l’IRM.
  • 2011 Installation d'un second scanner en Novembre 2011.
  • 2012 Augmentation des capacités en lits de Médecine et de Surveillance continue. Réorganisation de l'hôpital de jour et de l'hôpital de semaine.
  • 2018 Ouverture du nouvel Hôpital de Melun-Sénart

 

Présentation de l'établissement Patient - Visiteur Femme - Enfant
 
Personnes Agées Psychiatrie Professionnels
 
Etudiants Espace Médias Contacts et accès
|